Plan Travel Visit

Visiter l'univers des mangas, pas si simple

L’univers des mangas et des animés est une des raisons pour lesquelles le Japon est si apprécié à l’étranger. Un grand nombre de voyageurs viennent avec l’idée de retrouver cet univers mais paradoxalement il sera difficile de satisfaire les envies pour tous.

 

Pourquoi est-il difficile de trouver des endroits consacrés au mangas ?

Quels sont les lieux à visiter ?

Comment s'y retrouver dans Akihabara ?

 

Pourquoi si peu d’intérêt pour les mangas ?

Les Japonais adorent leurs mangas mais le Japon ne se réduit pas aux mangas et en fait très peu de lieux ou d’activités leur sont consacrés. Le plus souvent d’ailleurs ces lieux seront spécialisés sur une seule série et un seul auteur pour leurs fans.

Les mangas et les animés sont aussi surtout une marchandise qui se vend sous forme de livres, DVD, jeux vidéos, figurines, goodies en tout genre, objets de décoration, vêtements de cosplay etc. Cela veut dire que ce sera surtout dans des magasins spécialisés que vous trouverez de quoi assouvir vos passions pour les mangas.

Une autre raison est que personne n’a encore trouvé la recette commerciale pour satisfaire la curiosité de tous les visiteurs étrangers et rester rentable. Par exemple il y a quelques années existait le parc J-World dédié aux personnages du magazine Jump (Naruto, One Piece et beaucoup d’autres) mais celui-ci a fait faillite en 2018 et aucun parc du même genre n’a été créé depuis.

 

Lieux emblématiques et musées

  • Musée de l’animation de Suginami (Tôkyô) : C’est le principal musée que vous pourrez trouver et comme son nom l’indique il n’est consacré qu’à l’animation. L’endroit n’est pas très grand mais vous trouverez des expositions sur la production des dessins animés japonais et aussi un studio pour s’essayer au doublage. L’endroit reste assez généraliste et vous ne verrez pas la plupart des séries connues. L’entrée est gratuite mais il se situe dans l’Ouest de Tôkyô, plus loin que le centre-ville où se concentrent les visiteurs.

  • Tokyo Tower : One Piece : C’était un endroit emblématique des amateurs de mangas à Tôkyô. Pendant 5 ans l’endroit accueillait expositions et spectacles live. Tout cela s’est achevé en septembre 2020 mais les visiteurs trouveront encore un café à thème One Piece et une boutique spécialisée.

  • Musée Ghibli : C’est le plus connu des lieux consacrés au monde des animés, c’est aussi celui qui a rencontré le plus grand succès. Rouvert en septembre 2020 après une fermeture de 6 mois le musée Ghibli accueille de nouveau les amoureux des films d’Hayao Miyazaki. C’est plus qu’un musée, plutôt une plongée dans l’univers Miyazaki dans des décors créés selon son style si reconnaissable. Les visites se font cependant uniquement sur réservation et le nombre de places est limité. Heureusement un parc Ghibli devrait ouvrir près de Nagoya d’ici 2023 et devenir immédiatement un référence.

  • Musée du manga (Kyôto) : C’est un musée et une bibliothèque. En dehors de l’exposition retraçant l’histoire du manga vous trouverez de grands rayons permettant de feuilleter vos mangas préférés (en japonais ou traduits). Le musée est situé en plein cœur de Kyôto et sera un bon endroit pour faire une pause dans la visite intense de Kyôto mais on y propose aussi des activités d’apprentissage du dessin de manga.

  • Galerie d’animation Toei (Tôkyô) : C’est la galerie liée aux studios d’animation Toei (Dragon Ball, Chevaliers du Zodiaque, Ranma etc.). Les studios ne se visitent malheureusement pas mais cette petite salle permet de voir quelques planches et originaux des séries animées par Toei. Pour l’essentiel c’est surtout une salle de jeu destinée aux enfants et surtout aux petites fans de la série Precure.

  • Musée d’artistes : Ces musées sont sans doute les plus intéressants à visiter car ils peuvent se permettre d’entrer en détail dans l’univers d’un artiste. Ils méritent d’être visités mais sont parfois difficiles d’accès. Vous aurez parmi les plus connus le musée Osamu Tezuka (le pape des mangas) à Ôsaka, le musée Fujiko F. Fujio (Doraemon) à Kawasaki près de Tôkyô ou le musée Shigeru Mizuki (Ge ge ge no Kitaro, un manga spécialisé sur les fantômes japonais très connu au Japon) à Tottori.

  • Statues et symboles : C’est une tendance récente avec le succès de certaines séries, des statues de personnages sont érigées afin de célébrer un auteur local et encourager le tourisme. C’est ainsi que la statue One Piece de Kumamoto est créditée d’une partie de l’augmentation du tourisme à Kumamoto. Le plus connu est bien sûr le Gundam géant d’Odaiba à Tôkyô qui a été récemment remonté pour devenir une statue capable de bouger (à heures régulières).

 

Visiter un quartier manga

La meilleure manière de visiter des lieux consacrés aux mangas sera encore d’aller dans les quartiers spécialisés où se concentrent les magasins dédiés à ces produits. A Tôkyô vous aurez le plus connu de ces quartiers à Akihabara mais aussi sa variante plus orientée vers les femmes à Nakano Broadway. Eventuellement je vous conseille de faire un arrêt à Character Street, dans le sous-sol de la gare de Tôkyô où vous trouverez une galerie entièrement consacrée aux personnages de mangas et animés avec des boutiques spécialisées. Vous trouverez l’équivalent d’Akihabara à Ôsaka dans le quartier de Den den Town au de la gare de Namba.

 

Trouver quelque chose à Akihabara

A Akihabara vous trouverez une très grande variété de de magasins sur plusieurs étages, vous trouverez aussi des cafés à thèmes comme le café Gundam, le Pokemon Café ou celui consacré à Final Fantasy XIV.

Mais le problème de ce genre de quartier est de proposer absolument tout mais pas dans les mêmes endroits. Les immenses magasins d’Akihabara sont souvent spécialisés sur certains types de produits : mangas ou animés de certaines séries ou jeux vidéo récents ou vintage. Il sera par exemple difficile de trouver des goodies de séries déjà terminées. Il faut savoir reconnaître les adresses et leur utilité.

  • Mandarake : Cette chaîne de magasins s’est fait une spécialité des produits vintages, de la seconde main et des séries terminées. Ils disposent de rayons de mangas en anglais et de nombreux goodies qui sont parfois vintages ou simplement de seconde main. C’est un bon endroit pour fouiller selon les envies mêmes si les prix ne seront pas différents des autres magasins.
  • Super Potato : est consacré aux consoles et jeux vidéo, ils vendent des nouveautés mais surtout des jeux et consoles rétro. Vous n’y trouverez pas de mangas ou animés.
  • Radio Kaikan : est sans doute le magasin généraliste le plus vaste du quartier avec ses 10 étages, mangas, animés, jeux vidéos et figurines, vous aurez largement le choix.
  • Tsukumo : est spécialisé sur les robots à acheter ou à construire, on trouve aussi des modèles Plamo à assembler soi-même.
  • Sega : il existe plusieurs magasins Sega à Akihabara, chacun avec ses particularités, mais c’est un endroit privilégié pour les jeux d’arcades en tout genres même des jeux VR.
  • Lashinbang : propose sur plusieurs étages tout ce qui peut exister en figurines de personnages de mangas, animés, jeux vidéos récents ou anciens ainsi que d’autres types de goodies.
  • Laox et Sofmap : pour ceux qui recherchent de l’électronique en tout genre. Rappelez-vous cependant que ce sont des produits conçus pour des clients au Japon et que la différence de tarif avec les magasins en Europe n’est pas flagrante (sauf si vous achetez des produits de seconde main).

Il existe bien sûr une très grande variété de magasins plus petits et mais tout aussi spécialisés. Pour trouver des fanzines inédits (doujinshi) il faudra sans doute essayer de plonger dans ces petites boutiques cachées dans les rues parallèles à l’avenue centrale de Chuo Dori.

Je ne donnerais qu’un seul avertissement : si vous allez à Akihabara ou un autre quartier d’otakus dans l’idée d’acheter des produits, réfléchissez d’abord à ce que vous cherchez et surtout quelles séries vous intéressent sinon vous vous perdrez dans le quartier.

-Plan, Travel, Visit

© 2020 My Japan Blog