Plan Travel

Trouver un hébergement original à Kyoto : les machiyas

Cet article réponds à une question posée il y a peu : « Comment trouver un hébergement authentique à Kyôto ? » Il y a bien sûr des ryôkans et mêmes des temples pour profiter d’un hébergement traditionnel mais pour Kyôto l’ancienne maison traditionnelle machiya s’impose rapidement comme une solution.

 

Qu’est-ce qu’une machiya ?

Pourquoi est un type d’hébergement intéressant ? A qui le conseiller?

Où se trouvent les machiyas ?

Comment trouver des machiyas ? Sont-elles toutes pareilles ?

 

 

Qu’est-ce qu’une machiya ?

Littéralement une machiya est une maison de ville, plus précisément les maisons de ville à Kyôto sont appelées Kyômachiya, il s’agit du type classique de la maison de ville traditionnelle dans les anciennes villes japonaises. C’étaient souvent des maisons et des commerces en même temps.

 

 

C’était le type de maison typique de Kyôto encore jusque dans les années 70 mais le manque de confort moderne, le coût d’entretien et les risques des vieilles bâtisses ont conduit à leur déclin. La majorité des kyômachiya ont été démolies pour laisser la place à des bâtiments modernes mais elles sont aujourd’hui protégées. Le meilleur moyen de protéger les kyômachiya a été de les restaurer pour les convertir en logements pour les visiteurs japonais et étrangers. De nombreux architectes y ont vu aussi l’occasion de travailler à la modernisation des styles traditionnels en créant des machiyas design. Un certain nombre de ces maisons étaient des okiya, anciennes maisons de geishas. Dans cette situation le tourisme a permis de freiner le déclin et la destruction de ces habitats même s’il a pu entraîner une spéculation.

 

A quoi ressemble une machiya ?

Une machiya est habituellement une maison longue mais à la façade étroite pour se protéger du climat local froid en hiver. La maison s’ouvre sur une entrée (genkan) et une pièce à vivre (kyôshitsu), habituellement la façade ne laisse rien voir de l’intérieur. Les pièces sont en enfilade avec les pièces à vivre et la salle de bain sur l’arrière où un petit jardin privé sert de puit de lumière. Il y a le plus souvent un étage converti en chambre.

 

Image Credit : Sodai Gomi

 

La surface totale varie entre 40m² et 60m². On peut y trouver une ou deux chambres (lits ou futons selon le style adopté), une salle de bain occidentale, toilettes et un coin cuisine. Il y a souvent un lave-linge et d’autres commodités permettant aux clients de rester autonomes.

Ce sont toutes des maisons de bois avec des murs de pisé et toits de tuiles, les charpentes sont généralement laissées visibles et l’atmosphère générale est celle des vieilles maisons de bois dont la patine fait le charme.

 

Un exemple de plan de Kyômachiya typique. Image Credit : Kyoto Machiya-Inn

 

Où se trouvent les machiyas ?

Autrefois elles se trouvaient partout à Kyôto mais avec la modernisation de la ville elles se concentrent désormais dans quelques quartiers.

  • Gion et Higashiyama, toute la partie « historique » de la ville de Kyôto de l’autre côté de la rivière Kamo. C’est la plus grande concentration de machiya dont les anciennes okiya (maisons de geishas)
  • Les ruelles entre les avenues Gojô, Shijô et Sanjô gardent encore l’aspect de la vielle ville de Kyôto. Les machiyas y sont restaurées en magasins, restaurants et logements qui donne au quartier une ambiance à la mode.

Image Credit : Shankar S.

 

Quelles sont les particularités de l’hébergement en machiya ?

Une machiya n’est pas un hôtel et se rapproche plus de la maison d’hôte mais les clients y sont laissés en totale autonomie et ne logent pas sous le même toit qu’une famille. Cela veut dire, par exemple, qu’il n’y a pas de petit déjeuner ou de demi-pension incluses dans une réservation.

Les machiyas sont gérées pars compagnies qui possèdent plusieurs machiyas en même temps, elles proposent donc quelques services comme le ménage ou remplacer les serviettes mais pour l’essentiel l’idée d’un séjour en machiya est de vivre indépendamment.

Le check-in se fait en se rendant au bureau de la compagnie pour qu’un employé vienne vous ouvrir et vous présenter les détails de la machiya. Il faut généralement prendre rendez-vous par téléphone pour fixer une heure de check-in. Le check-out est plus simple puisqu’il suffit de laisser les clefs dans une boîte sécurisée.

 

Pour qui la machiya est-elle conseillée ?

Loger en machiya est particulièrement recommandé si vous êtes du genre à aimer votre indépendance, à vous immerger dans une atmosphère de petit quartier ou si vous aimez les maisons anciennes restaurées. D’un point de vue pratique ce sera une solution intéressante si vous êtes dans les cas suivants

  • Vous voyagez en famille (+4 personnes) et vous ne souhaitez pas être séparés sur deux chambres d’hôtels différentes, surtout si vos enfants sont jeunes ou si vous entre amis. Les machiyas ne sont pas des logements faits pour des personnes seules.
  • Vous allez rester quelque temps à Kyôto (5 jours ou + 1 semaine). Les hôtels à Kyôto sont plus chers que la moyenne, un logement en machiya pourra s’avérer plus agréable sur le long terme et pas plus coûteux.

 

Comment trouver des machiyas ?

Le machiyas ne sont pas des Air BnB, vous pourrez cependant trouver des locations ressemblant aux machiyas sur le site. Les vraies machiyas sont gérées par des compagnies qui disposent de plusieurs maisons, on peut donc chercher des machiyas par leur intermédiaire selon le choix du quartier, de la taille ou du style de la maison.

 

Iori

Iori compte 7 machiyas dans toute la ville de Kyôto et elles sont superbes. Mais c’est aussi le résultat des efforts de longue haleine de l’expert du Japon Alex Kerr qui s’est spécialisé dans la restauration des maisons traditionnelles depuis de 40 ans. Ces maisons font partie d’un véritable projet de patrimoine vivant. Ce qui est appréciable c’est qu’avec Iori vous avez une histoire et des principes qui rendent le séjour encore plus agréable.

 

 

Old Kyoto

Old Kyoto compte 4 machiyas restaurées, toutes dans ou proche du quartier de Gion. Les maisons sont restaurées dans un style plus moderne et confortable mais la compagnie a un peu le même profil que Iori : tourné vers la restauration et la préservation plus que la commercialisation. Le design intérieur a été pensé par un architecte de Kyoto et leur dernière restauration, Old Modern, tente de donner une atmosphère Taishô (1910-1920) à l’intérieur.

 

 

Kyoto machiya stay Sketch

La particularité de Sketch est de proposer une très grande variété de machiyas, 45 maisons sur Kyôto et ses environs. Le style des maisons est généralement plus proche de la machiya familiale du XXe siècle. Dans l’ensemble les machiyas sont restaurées de manière moins glamour mais plus réalistes et confortables, on a l’impression d’être réellement dans une maison de famille, ce qui n’empêche pas d’avoir de belles réalisations.

 

 

Kyoto Machiya-inn

Kyoto Machiya Inn se tourne plus nettement sur des logements hauts de gamme restaurés pour en faire des machiya de charme, si ce n’est de luxe. Les tarifs sont plus élevés mais vous avez des emplacements très bien situés et des aménagements intérieurs à la fois beaux et confortables. En 2020 Kyoto Machiya Inn a sauté le pas en créant un hôtel « à la manière » d’une machiya proposant tous les services d’un hôtel dans un établissement aménagé dans le style de la maison traditionnelle.

Il existe aussi des machiya ne faisant partie d’aucun réseau ou qui n’est pas géré par une compagnie. On pourrait citer par exemple :

-Plan, Travel

© 2020 My Japan Blog