Plan Travel

Peut-on dormir en ryôkan à Tôkyô?

Tôkyô donne l’image d’une mégapole ultra-moderne où on ne trouvera que des hôtels de style international. Ce n’est pas faux mais en cherchant bien on peut tout de même trouver des hébergements dans le style traditionnel japonais, des ryôkans. Ils seront cependant un peu différents des ryôkans typiques.

 

Pourquoi les ryôkans de Tokyo sont-ils différents ?

Où peut-on en trouver ?

Quels ryôkans peuvent être recommandés ?

 

 

Des ryôkans atypiques

Habituellement les ryôkans se trouvent en dehors des villes, près de sources d’eau chaude qui alimentent leurs bains onsens. On peut cependant trouver des ryôkans sans onsen naturel mais avec des bains chauffés. Ce qui définit le ryôkan sera surtout son caractère traditionnel incluant des chambres avec tatamis, la literie futons, les bains et les repas japonais washôku.

Tôkyô n’a cependant pas de source chaude naturelle, il a fallu aux bains d’Oedo Onsen Monogatari forer jusqu’à 800 mètres pour disposer de sa propre source « naturelle ». Les ryôkans de Tôkyô sont donc des établissements sans onsen mais disposant parfois d’un bain commun japonais. Rappelez-vous que pour les Japonais les bains communs peuvent remplacer tout à fait une salle de bain privée, un ryôkan peut donc très bien proposer des chambres sans salle de bain.

 

https://www.cyashitsu.com/jp/

 

Autre particularité de Tôkyô, la taille des chambres. Les chambres en ryôkans sont habituellement assez spacieuses, conçues pour être des chambres adaptées entre 2 et 4 personnes. La pièce vide au sol en tatami donnant un sentiment d’espace et de confort. Tôkyô manquant d’espace, les ryôkans sont plus petits et leurs chambres aussi plus réduites.

On trouvera à Tôkyô deux types de ryôkans. Des ryôkans qui sont en fait des maisons reconverties, plutôt petits et traditionnels autant que possible, mais aussi des ryôkans « modernes » qui revisitent le concept pour une clientèle urbaine et étrangère qui recherche plus de confort et un design original.

On trouvera aussi un certain nombre d’établissements se qualifiant de ryôkans mais n’offrant aucune chambre traditionnelle, des salles de bains modernes et pas de repas washôku qui sont normalement inclus dans les réservations. Ils se content généralement de reprendre une décoration de type japonais dans les parties communes. On peut douter qu’il s’agisse réellement de ryôkans.

 

Image credit : Minokichi

 

Tous les ryôkans de Tokyo sont donc des interprétations du ryokan normal selon les contraintes locales et le concept de l’établissement.

 

Où se trouvent les ryôkans de Tôkyô ?

Le ryôkan a une image d’hébergement traditionnel, c’est donc naturellement qu’on les trouvera dans les quartiers qui conservent cette image d’un Tôkyô plus ancien, même s’il n’existe plus vraiment de Tôkyô ancien.

La majorité des ryôkans se trouvent à, ou autour, de quartier d’Asakusa. Certains peuvent se situer à Yanaka, qui depuis quelques années connaît un engouement pour son caractère « quartier typique de Tôkyô ». On pourra aussi trouver certains établissements dans des quartiers plus modernes comme Shinjuku.

Asakusa : Nakamise et temple Sensô-ji

 

Quels ryôkans peut-on conseiller ?

Pour la liste qui va suivre nous avons voulu respecter quelques critères simples qui permettent de voir si l’établissement fournit une expérience proche de celle des ryôkans normaux, par exemple en fournissant des yukatas, kimonos de coton, à ses clients. Ainsi nous avons regardé :

  • Le type de chambre japonais ou japonais mixte (avec un lit),
  • La présence de bains communs (et éventuellement de salles de bain),
  • Les repas japonais,

 

Cyashitsu ryôkan, Asakusa

C’est un ryôkan de style moderne mais qui a porté une grande attention à son apparence. Toutes des chambres japonaises sont petites mais pensées comme des chambres traditionnelles à la décoration volontairement somptueuse. L’établissement est très récent et se situe dans un bâtiment contemporain. Les chambres disposent d’une douche et d’un bain extérieur sur le balcon, avec une vue. Les repas reprennent les classiques de la cuisine washôku typique des ryôkans. Cyashitsu est situé un peu au Nord d’Asakusa, à distance à pied du quartier à visiter. C’est le genre d’établissement pour faire une coupure complète avec le reste de la ville et se sentir transporté.

https://www.cyashitsu.com/jp/

 

Kamogawa ryôkan, Asakusa

Kamogawa est plutôt dans le style du ryôkan traditionnel de quartier. Les chambres sont de petites chambres japonaises avec toiettes mais sans salle de bain, uniquement des chambres avec futon mais récentes, confortables et claires. L’établissement est petit, c’est pour cela que le bain commun est privatisé par chaque client à tour de rôle mais c’est un bain en bois hinoki très agréable. Les repas sont des repas washôku classiques qui se prennent dans un restaurant voisin. Kamogawa est un ryôkan sans prétention et chaleureux dans le cœur du quartier d’Asakusa.

https://www.f-kamogawa.jp/english/index.html

 

Miyabiyado Takemine, Shimo-Ochiai

C’est un ryôkan plutôt dans un style traditionnel modernisé qui propose des chambres japonaises mixtes (avec des lits et salle de bain) et des chambres japonaises typiques avec un rôtemburo (un bain extérieur japonais), ce qui est toujours un plus pour un ryôkan. Les repas sont des dîners washôku typiques de la cuisine des ryôkans. Ce n’est pas un ryôkan ancien et son style pourra sembler un peu artificiel, bien que confortable, mais c’est normal pour Tokyo. Il a aussi la particularité d’être plutôt excentré, dans un quartier de l’Ouest de Tôkyô à rejoindre depuis Shinjuku.

https://takemine.jp/

 

Kaminarimon ryôkan, Asakusa

C’est l’un des derniers arrivés puisqu’il a été inauguré en 2020. On ne peut le définir que comme un ryôkan moderne avec des chambres épurées et claires mais typiques des ryôkans, hormis une catégorie à l’occidentale pour répondre à toutes les demandes. Toutes les chambres ont des salles de bains privées et il n’y a pas de bains communs mais ces salles de bains de style japonais sont très plaisantes. La cuisine proposée est aussi clairement du washôku à la présentation moderne épurée. Le point fort de l’établissement est son emplacement car il se trouve juste à côté de la Porte Kaminari dont il porte le nom. On ne peut pas faire plus proche de ce lieu très recherché, ce qui permettra d’en profiter du charme le soir avec une belle vue éclairée.

http://www.kaminarimon.co.jp/en/

 

Sawanoya ryôkan, Yanaka

C’est un ryôkan à l’ancienne qui existe depuis 70 ans et continue à prospérer. Il est souvent apprécié des visiteurs qui recherchent un endroit avec un atmosphère plus familiale et ancienne. Les chambres sont des chambres japonaises avec des futons qui ne cherchent pas à s’adapter aux goûts modernes, ce qui les rend plus authentiques. Il n’y a pas de grand bain commun mais deux bains communs à privatiser, ce qui en rassurera beaucoup. Le petit jardin du ryôkan permet de se couper du reste de la ville. Les repas se font dans une salle conviviale et ressemblent plutôt à de la cuisine familiale japonaise. A cela il faut ajouter que vous vous trouverez à Yanaka qui est connu pour son atmosphère de quartier tranquille de Tôkyô qui s’accorde très bien avec l’identité du ryôkan. Vous aurez ainsi une expérience reposante de ryôkan de quartier tranquille.

http://sawanoya.com/

 

Des ryôkans mais pas tout à fait

Les deux exemples que nous donnons ici sont des établissements très confortables et intéressants qui s’intitulent ryôkans même si on vous en laissera juge. Personnellement je les classe plutôt comme hôtels « dans un style de ryôkan ».

Prostyle ryôkan, Asakusa

Prostyle est plus proche de l’hôtel car il n’offre que des chambres occidentales, on y dispose cependant d’un bain extérieur. Le bâtiment est récent et proche d’Asakusa. Il mérite d’y jeter un coup d’œil, surtout si vous n’aimez pas dormir en futon plusieurs nuits d’affilée.

https://www.prostyleryokan.com/tokyo-asakusa/en/

 

Ryôkan Onsen Yuen, Shinjuku

Yuen s’est doté de l’apparence d’un ryôkan de charme en plein cœur de Shinjuku mais offre en fait les chambres et les services d’un hôtel. L’établissement est quand même beau et ce sera une bonne expérience, pas vraiment celle d’un ryôkan cependant.

https://www.uds-hotels.com/en/yuen/shinjuku

-Plan, Travel

© 2020 My Japan Blog